Huitième et dernier des quatre Yamaha, ce qui veut dire derrière son équipier Morbidelli, tel était le bilan brut de Fabio Quartararo au terme de sa première des trois journées de test au Qatar. Pas de quoi pavoiser, a priori, mais pour le Français, l’essentiel était ailleurs. Son objectif est de parfaire son rythme de course, justement pour commencer à en gagner une. Du coup, la chasse au chrono n’est plus si essentielle, surtout lors d’un test…

C’est au huitième rang et à un peu plus de six dixièmes du leader à la Suzuki Álex Rins que Fabio Quartararo a bouclé son samedi à Losail. Le Français était équipé d’une M1 usine, avec le « holeshot » et le bras oscillant en aluminium. Au passage, seul son équipier Morbidelli avait la pièce en carbone parmi le clan Yamaha.

Comment évalue-t-il cette prestation au Qatar ? « Je ne vais pas dire que je suis content d’une huitième place, mais nous faisons des petits pas en avant » assure le Français. « Ce samedi n’a pas été facile, nous avons travaillé sur le rythme. Bien sûr, nous devrons faire un autre pas demain, mais je ne me sens pas trop mal sur la moto, ce qui est très bien car nous savons que la première course aura lieu ici. »

Sur sa performance face au chrono sur un tour, il met les choses au clair : « comme je l’ai dit en Malaisie, notre objectif est toujours de travailler sur le rythme. Nous avions un bon rythme, mais ce n’était pas le meilleur, et nous nous sommes un peu améliorés ici à Doha. J’en suis très content. Demain et après-demain, nous continuerons dans la même direction. »

Après six pole positions et sept podiums dans sa première année en catégorie MotoGP, l’abord est différent cette année : « nous avons atteint la pole position l’année dernière, mais nous n’avons pas gagné. L’objectif de cette année sera peut-être d’échanger cela. Peut-être pas de pole, mais gagner ! Bien sûr, nous devons travailler très dur pour y arriver. »

 

 

 

MotoGP Test Qatar J1 : chronos

Crédit classement : MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team