Pour mieux convaincre de rester à la maison dans une Italie fauchée par le fléau du coronavirus, la chaîne Sky Sport a optimisé le salvateur flux internet pour une discussion en ligne avec Valentino Rossi. Divers thèmes ont été abordés et notamment celui-ci, plus léger que la lourde actualité, sur ce qu’aurait pu être la vie sans la moto ou peut-être aussi ce qu’elle pourrait être sans MotoGP…

Si Valentino Rossi n’avait pas été un pilote, que serait-il devenu dans la vie ? Une question posée par Guido Meda qui a mené les débats dans un échange sur la toile avec le Doctor. Ce dernier a d’abord répondu en toute franchise : « en tout cas, je voulais essayer de ne pas travailler ». Puis il a ajouté : « j’aurais aimé être sportif de toute façon si je n’étais pas devenu pilote moto. J’aime vraiment m’entraîner et faire du sport en me mettant au défi avec les autres. J’aurais aimé être sportif, mais je ne sais pas quoi. Heureusement, j’ai bien fait avec les motos, donc ça va. »

Mais après ? On le dit prédestiné à la course automobile. Cependant, si le monde qui vacille finit par s’écrouler sur lui-même et faire de la passion mécanique le vestige d’une civilisation perdue, que pourrait-il devenir ? Il a son plan B… « J’aime vraiment être un DJ, même pendant les fêtes ou les mariages de mes amis. Donc cette chose pourrait devenir un travail peut-être : DJ pour les baptêmes et les mariages. »

Une organisation de choc qui serait aussi de charme, car sa fiancée Francesca a ajouté : « je l’ai entendu jouer dans beaucoup de soirées et il a une oreille folle, il est vraiment bon. Si un jour il voulait devenir DJ alors je serais danseuse avec lui qui jouerait. » Pour sûr, l’avenir serait assuré…

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP