A une place près à Sepang, Miguel Oliveira a manqué de combler son patron Hervé Poncharal… Ce dernier espérait, avant le début des tests en Malaisie, le voir dans le top 10 au moment de plier les gaules pour la prochaine étape au Qatar. Mais ce sera finalement une onzième place que le Portugais signera, cependant avec un large sourire. Même si son épaule droite opérée le handicape encore, il a eu la satisfaction de découvrir une KTM en très net progrès qui lui donne de belles ambitions pour la saison qui s’annonce…

Chez KTM, au sortir des tests de Sepang, on avait le sourire et le sentiment d’avoir bien fait ses devoirs durant l’hiver. Une bonne ambiance que Miguel Oliveira, pilote Tech3, ne gâchait pas en faisant ainsi son évaluation de la nouvelle RC16 : « il y a une grande différence par rapport à 2019 et c’est positif. Nous avons essayé d’améliorer la maniabilité et les virages avec les freins, et KTM a fait de très bons progrès sur ce plan. Elle semble également un peu mieux avec le moteur. Mais nous devons rendre le package encore meilleur maintenant, car le retour de la moto est très différent de celui de l’année dernière. »

Le Portugais ajoute : « la KTM est maintenant plus facile à manipuler, nous avons donc dû ajuster le réglage. Nous avons commencé le test avec le réglage correspondant à la moto 2019. Nous n’avons pas beaucoup changé au début. Mais il a été démontré que la nouvelle moto laisse plus de place à l’amélioration. Je me sens beaucoup plus à l’aise sur la moto qu’il y a un an. À l’époque, en tant que rookie à Sepang, j’avais réussi deux tours en moins de 2’00 après six jours, avec des pneus tendres et beaucoup de risques pris. Maintenant, je peux rouler en permanence en 1’59. »

Comme Nakagami et Marc Márquez, Oliveira a été opéré de son épaule. On sait que les deux pilotes Honda souffrent encore de cette chirurgie. Qu’en est-il de Oliveira ? « L’épaule droite, qui a été opérée en novembre, a fait chaque jour plus de progrès. Dimanche après le troisième jour, j’étais à la fin de la force dans mes épaules. Les médecins disent qu’il me faudra encore un mois et demi pour ne plus ressentir de douleurs. »

« Je ne veux pas dire un pourcentage sur ma forme physique. Je peux seulement assurer que je ne suis pas encore à 100% », a déclaré le pilote Tech3 KTM. « Mais je suis optimiste, je serai en forme pour la course au Qatar et je pourrai facilement survivre à la distance du Grand Prix là-bas, c’est mon objectif. Ma condition physique est déjà meilleure qu’après ma blessure à Silverstone. Donc je peux bien tester, je peux faire des temps constants, je n’étais pas complètement épuisé le soir. C’était important de pouvoir faire du bon travail avec ce test. »

Par ailleurs, l’équipier d’Iker Lecuona a adopté le même régime végétarien que Pol Espargaró : « j’ai 3 kg de moins qu’il y a un an » se réjouit-il avant de terminer sur ses ambitions pour cette saison : « mon objectif est d’aller plus haut chaque année », glisse-t-il à Speedweek. « Bien sûr, je voudrais être le meilleur pilote KTM du plateau. C’est l’objectif de tout pilote qui roule contre des pilotes de la même marque. Cela dit, je souhaite contribuer autant que possible au projet KTM de manière positive. Afin que nous puissions construire une moto plus solide et voir un brillant avenir cette saison. J’attends une saison positive en termes de résultats. Mais nous n’en sommes qu’au début. Je préfère garder les pieds sur terre et continuer à travailler. »

Prochain rendez-vous le 22 février pour trois jours de test au Qatar, sur le tracé de Losail qui ouvrira la saison le 8 mars.

 



Tous les articles sur les Pilotes : Miguel Oliveira

Tous les articles sur les Teams : Red Bull KTM Tech3