Dans sa très bonne prestation lors d’un dernier Grand Prix de France magistralement terminé à la sixième place, sur piste froide mais sèche, Pol Espargaró n’a eu de cesse de signaler tous les bienfaits apportés par le nouveau bras oscillant en carbone monté sur sa RC16. Un accessoire dont n’était pas équipé Johan Zarco qui poursuit son chemin de croix en guise de découverte de la moto autrichienne. Mais pour la prochaine échéance au Mugello, ce sera une autre histoire…

Pour KTM, la sixième place sur la piste du Mans a été le meilleur résultat en MotoGP sur piste sèche. Le fait qu’Espargaró ait réalisé le septième meilleur tour en course du Grand Prix de France et perdu seulement 0,4 seconde sur le déchaîné Quartararo montre que le bon résultat obtenu par KTM n’était pas une coïncidence : Rossi n’était que de 0,054 seconde plus rapide que la moto autrichienne menée par l’Espagnol qui, en 27 tours a seulement rendu 2,9 secondes à la Yamaha.

Le Français, lui, a poursuivi son combat pour dompter la RC16. Au Mugello, à la fin de ce mois de mai, il pourrait avoir un coup de pouce de la technique dans sa difficile tâche. Après Pol Espargaró, le Français y arrivera également avec le nouveau bras oscillant en carbone. « Je pense que je vais utiliser le nouveau bras oscillant au Mugello ou du moins l’essayer » a annoncé Zarco. « La course du Mans a montré que les nouvelles solutions techniques étaient bonnes et compétitives. Par conséquent, je les utiliserai au Mugello pour obtenir un meilleur résultat » a signalé le compatriote de Quartararo sur Speedweek.

 



Tous les articles sur les Pilotes : Johann Zarco

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP