La tension monte dans le paddock MotoGP sur le sujet de la faisabilité du nouveau calendrier proposé par Carmelo Ezpeleta lui-même, à la veille du Grand Prix du Qatar. Un Grand Prix qui aura lieu. Mais avec seulement le Moto2 et le Moto3. En cause, cette annonce des autorités texanes aggravant les restrictions en rapport avec l’épidémie du Coronavirus. Et qui augure mal la tenue d’une manche de championnat du monde… Mais le patron de Dorna avait aussi demandé de la tenue sur ce thème sensible parmi ses ouailles… Un impératif que rappelle le plus haut représentant de l’IRTA, l’association des teams, Hervé Poncharal…

Loris Capirossi l’a affirmé, Dorna suit la situation qui découle de la propagation du coronavirus dans le monde non pas jour par jour, mais plutôt d’heure en heure. Une vigilance qui demande à avoir la tête froide, même avec ce coup de chaud venu du Texas et qui met le meeting d’Austin sur la sellette : « nous sommes maintenant au Qatar. À la fin de la semaine prochaine, nous prendrons une décision et saurons si nous irons à Austin ou non. Pour le moment, nous gardons le programme, rien ne s’arrête et le championnat commencera en Argentine au cas où le rendez-vous nord-américain serait suspendu. »

Et il martèle sur Sportfair : « la situation évolue en temps réel, elle évolue de jour en jour. Quiconque fait une prédiction maintenant ou fait une déclaration sur ce qui se passera dans quelques semaines pourrait passer pour stupide ensuite, et ce ne sera pas mon cas. » A bon entendeur…

 

 



Tous les articles sur les Teams : Red Bull KTM Tech3