Chez Aprilia, un impératif supplémentaire s’est ajouté à celui, déjà conséquent, de la mise au point d’une RS-GP totalement repensée. Il s’agit du cas de dopage avéré d’Andrea Iannone, leur pilote officiel, équipier d’Aleix Espargaró. Selon toute vraisemblance, au vu de la procédure en cours, Iannone ne devrait pas être mobilisable pour les tests de la rentrée à Sepang. Il faut donc développer un plan B… Comme Bradley Smith. Mais aussi comme Biaggi !

Pour Aprilia, c’est déjà la rentrée. Une fin prématurée des vacances due à cette affaire de dopage maintenant avéré de leur pilote Andrea Iannone. Ce dernier doit maintenant se défendre pour risquer la sanction la moins grave possible. Mais il est bel et bien, en attendant, suspendu par la FIM.

Certes, les essais qui commenceront le 7 février en Malaisie pour se poursuivre jusqu’au 9, sont organisés par l’IRTA, et non sous le sceau de la FIM. Aprilia pourrait donc mobiliser Iannone pour faire rouler cette RS-GP inédite. Mais l’image de la firme, ignorant ainsi un cas de dopage dans ses rangs, pourrait être écornée. Si bien que Joe le Maniac a toutes les chances de pas être du voyage de Sepang…

Mais alors qui à sa place ? Massimo Rivola a déjà cité Bradley Smith qui est le pilote test attitré. Or les essais commenceront par une mise en jambe dès le 2 février, avec, justement, les pilotes d’essai. Et on voit mal l’Anglais rouler pendant six jours de rang dans cette fournaise !

Dès lors, quelle serait la solution ? Romano Albesiano, l’homme de la technique répond. Et il surprend ! « Il est clair que c’est un problème qui nous inquiète beaucoup. À ce stade, il est très probable qu’Andrea n’ait pas encore résolu ses problèmes avant les tests de Sepang, nous allons donc utiliser Aleix Espargaró et Bradley Smith. A partir de là il faudra voir comment évolue la situation. Honnêtement je me concentre sur l’aspect technique. Personne ne sait comment ça va évoluer : c’est un nouvel événement pour la moto. »

Il ajoute aussi sur GPone : « en fait, il est possible que nous joignions quelqu’un à Bradley Smith. Abraham nous a contacté après la nouvelle de Iannone, et évidemment il serait impatient de revenir en MotoGP. Nous en avons parlé mais rien n’a été décidé. C’est aussi une possibilité d’utiliser Biaggi et Savadori. Oui, les deux sont dans le plan B ».

Max Biaggi de retour à 48 ans ? Il n’y a décidément aucune raison pour que Valentino Rossi pense à une retraite à 40 ans… « Max Biaggi est tellement génial que nous aimerions le voir partout chez Aprilia. Ce serait également formidable de le voir en MotoGP » termine Albesiano

 



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Iannone

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini