Le pilote du team de Max Biaggi s’est entretenu avec lui lors d’un live Instagram et s’est confié sur son ressenti du premier GP, au Qatar, et est également revenu sur son quotidien quelque peu perturbé par le confinement.

Avec un Championnat du monde à l’arrêt et une grande majorité de pilotes confinés chez eux, l’actualité du MotoGP tourne au ralenti mais les protagonistes du Mondial se montrent très actifs sur les réseaux sociaux pour raconter leur quotidien complètement bouleversé par les règlementations liées au coronavirus. Nombre d’entre eux se retrouvent sur des live en direct sur Instagram et discutent ensemble, permettant à leurs fans de savoir ce qu’ils font. Hier, c’était au tour de Romano Fenati de s’exprimer sur cette situation particulière, qu’il essaye de prendre de façon positive, et de revenir sur le premier Grand Prix de la saison.

« Je suis chez moi, avec ma copine, puisqu’on a pas le droit de sortir. Je remets sur pied ma Vespa 50 Special car je l’avais eue en 2011 et je ne m’y étais pas remis depuis », a-t-il expliqué et que GPOne a retranscrit. « La situation est telle qu’elle est et j’essaye de m’atteler à continuer les entraînements. »

« Malheureusement c’est dur de ne pas pouvoir sortir, mais je crois que le fait de devoir rester à la maison est aussi une belle occasion car je vis une situation différente de d’habitude. J’ai 24 ans et si je devais compter les jours où je suis resté chez moi avec le Championnat du monde, ça doit faire à peu près un an. »

 

 

 

L’Italien n’a pas connu un début d’année facile, et il est certain que le fait de ne pas pouvoir s’entraîner autant qu’à son habitude ne l’aide pas à envisager une reprise aux avant-postes. D’abord 22e au test de Jerez en février, puis 17e à celui de Losail, il n’a pas été au meilleur de sa forme : « Les deux semaines ont malheureusement été difficiles. J’ai commencé par me sentir mal et on m’a entre autre soumis au test du coronavirus qui a révélé un résultat négatif. »

Lors du premier Grand Prix, au Qatar, il a évolué assez loin lors des essais libres, malgré une 9e place en FP2, avant de terminer 18e et dernier de la Q2. La course ne s’est pas révélée plus positive avec une 17e place finale mais le numéro 55 assume sa performance et vise une amélioration à la reprise de la saison : « Lors du week-end de course nous avons rencontré quelques problèmes techniques, que nous aurions probablement pu résoudre avant. Il n’empêche que cela a été ma première course avec ce team, qui est nouveau, il y a donc de grandes marges de progression pour être plus compétitifs. »




Tous les articles sur les Pilotes : Romano Fenati

Tous les articles sur les Teams : Max Racing Team