Après deux Grands Prix disputés, on peut commencer à déceler les favoris pour la course au titre cette saison. Enfin, ça, c’est pour le MotoGP, avec Marc Márquez et le Moto2 grâce à Lorenzo Baldassarri. Car pour le Moto3, c’est encore la bouteille à encre. Or tant KTM que Honda, les deux seuls constructeurs engagés, aimeraient avoir un fil rouge dans ce tumultueux peloton…

En Argentine, KTM a eu la joie de célébrer sa 90ème victoire en Grand Prix. Ceci grâce à un de ses 15 pilotes qui roulent sous sa bannière, en l’occurrence Jaume Masiá dont la célébration de sa première réalisation a été riche en émotion. Certes, mais après deux Grands Prix, il est encore difficile d’y voir clair dans la catégorie. On s’attendait à un duel entre les expérimentés Fenati pour Honda et Canet pour KTM. Or on est loin de ce scénario trop bien ficelé.

Pit Beirer pour la marque autrichienne commente : « nous avons maintenant une certaine expérience, un environnement stable, de bons conseils et, bien sûr, une moto compétitive. Arón Canet se présente comme notre meilleure carte en Moto3. Mais dans ce championnat, chaque année, de nouveaux talents s’affirment au premier plan. Nous avons vu en 2018 Bezzecchi et lors de la finale, le vainqueur surprise Öncü. Par conséquent, il est difficile de résumer la conquête du titre avec le fait d’un pilote expérimenté ».

« Les jeunes pilotes progressent très rapidement » ajoute sur Speedweek l’homme des sports chez KTM. « Ils ont tous le couteau entre les dents. Mais j’étais convaincu, même avant la première course, que nous ne pouvions pas exclure des talents comme Masiá et Foggia ou même Darryn Binder. Les autres pilotes KTM continueront à progresser. Mais nous serions très heureux si nous avions devant nous un pilote stable sur lequel nous pourrions compter ».

Chez Honda on est dans la même expectative. Le vainqueur du Qatar, Kaito Toba, n’a pas dépassé le 10e rang à Las Termas. Lorenzo Dalla Porta a terminé à la deuxième place à Doha, et en Amérique du Sud, sur la Leopard Honda il a seulement fini à la septième place. Romano Fenati, quant à lui, reste dans l’ombre.

Championnat Moto3 après l’Argentine :

1Kaito TOBAHondaJPN31
2Lorenzo DALLA PORTAHondaITA29
3Jaume MASIÁKTMSPA25
4Niccolò ANTONELLIHondaITA21
5Darryn BINDERKTMRSA20
6Arôn CANETKTMSPA20
7Marcos RAMIREZHondaSPA20
8Tony ARBOLINOHondaITA16
9Celestino VIETTIKTMITA13
10Ayumu SASAKIHondaJPN11
11Gabriel RODRIGOHondaARG11
12Albert ARENASKTMSPA10
13Raul FERNÁNDEZKTMSPA10
14Dennis FOGGIAKTMITA8
15Romano FENATIHondaITA7
16Andrea MIGNOKTMITA7
17Jakub KORNFEILKTMCZE6
18Ai OGURAHondaJPN5
19Alonso LOPEZHondaSPA4
20John MCPHEEHondaGBR3
21Tatsuki SUZUKIHondaJPN3
22Vicente PEREZKTMSPA
23Tom BOOTH-AMOSKTMGBR
24Can ÖNCÜKTMTUR
25Kazuki MASAKIKTMJPN
26Aleix VIUKTMSPA
27Makar YURCHENKOKTMKAZ
28Ryusei YAMANAKAHondaJPN
29Filip SALACKTMCZE
30Riccardo ROSSIHondaITA


Tous les articles sur les Pilotes : Jaume Masia

Tous les articles sur les Teams : Red Bull KTM Ajo