Aragon est la dernière étape européenne avant de se lancer dans quatre Grands Prix en outre-mer qui seront décisifs dans l’attribution du présent titre mondial en jeu. Si Marc Marquez gère son capital en refusant le combat frontal avec des Ducati visiblement dominatrices, il arrivera à ses fins. Mais on connaît le phénomène et il est ce dimanche sur un tracé qu’il affectionne, devant son public… Lorenzo a bien senti le coup en déclarant que des trois présents sur la première ligne, c’était bien lui qui avait le moins à perdre. Ambiance !

Avant de rentrer dans le vif du sujet, voici le tableau qui rappelle les faits…

Aragon MotoGP™

2017

2018

FP1

2’01.243 Marc Marquez

1’48.020 Andrea Dovizioso
FP2

1’59.858 Dani Pedrosa

1’47.382 Marc Marquez
FP3

1’48.252 Marc Marquez

1’47.393 Cal Crutchlow
FP4

1’48.709 Maverick Vinales

1’48.129 Jorge Lorenzo
Qualification 1

1’48.179 Jorge Lorenzo

1’47.823 Maverick Vinales
Qualification 2

1’47.635 Maverick Vinales

1’46.881 Jorge Lorenzo
Warm Up

1’48.832 Marc Marquez

1’47.888 Andrea Iannone
Course

Marquez, Pedrosa, Lorenzo

Record

1’46.635 Marc Marquez 2015

 

Jorge Lorenzo a inscrit, ce samedi en Aragón, la 69e pole position de sa carrière, sa quatrième de l’année. Jamais le Majorquin n’avait enchaîné trois poles depuis 2012 (Aragón, Japon et Malaisie). Il faut également remonter à Casey Stoner en 2008, pour voir trois poles d’affilée de Ducati. Si Por Fuera décroche un podium supplémentaire, il remontera en troisième position au classement des pilotes ayant obtenu le plus de podiums au cours de sa carrière, soit 153, chiffre identique à celui de Dani Pedrosa.

Marc Márquez, qui a remporté les deux dernières éditions en Aragón, a la possibilité d’égaler ce week-end la quatrième place de Mike Hailwood au classement des pilotes ayant le plus gagné avec Honda. Soit 41 réalisations.

Si Andrea Dovizioso inscrit un nouveau Top 3, il arrivera à hauteur de Casey Stoner (89). Enfin, si Ducati s’impose, ça sera la première fois de l’histoire que la marque de Bologne enchaîne quatre succès.

Pour le reste de la concurrence, on restera silencieux sur des Yamaha dans le coma pour parler de Suzuki. Andrea Iannone, crédité du cinquième temps des qualifications, n’avait jamais aussi bien figuré sur la grille depuis Montmeló. Ce résultat constitue également la meilleure prestation d’un pilote Suzuki au MotorLand depuis le deuxième chrono signé par Maverick Viñales, il y a de cela deux ans. Malgré une chute, Joe le Maniac a réalisé le meilleur temps du warm-up matinal.

Mais cet après-midi, les températures sont bien différentes pour les 23 tours de course : 30° dans l’air et 45° sur la piste. Dovi a prévenu depuis le premier jour en Aragon, la clé sera la gestion de l’usure du pneu arrière. Lorenzo fait le pari d’un soft avant avec un dur arrière. Ses deux compagnons de grille prennent des durs partout. Iannone est en medium soft, comme Zarco. Rossi est en medium hard.

Lorenzo part en tête mais chute dès le premier virage alors que Marquez lui faisait l’intérieur. Dovizioso est en tête, Iannone troisième derrière Marquez. Lorenzo est évacué sur une civière…

Rins, Pedrosa et Aleix Espargaro suivent les hommes de tête. Crutchlow est huitième et Zarco dixième. Rossi douzième. Vinales dix-neuvième… On découvre que Marquez a pris un dur et un soft arrière plutôt que deux Hard annoncés… Les deux Suzuki s’arsouillent sévère pour la troisième place. Rins est en dur soft et Iannone en medium soft. Personne n’est encore en 1’48, si bien que les deux Suzuki sont bel et bien au contact. Aleix Espargaro contient comme il peut Crutchlow avec son Aprilia. A tel point que l’Anglais part à la faute… Sa troisième chute du week-end.

Bautista est aussi par terre. Le top 5 est en une seconde. Et Rins se fait menaçant sur Marquez. Rossi est neuvième devant Zarco. Vinales quinzième. Après sept tours, DesmoDovi claque un 1’48.934. Le seul sous les 1’49. Il n’a que trois dixièmes d’avance sur la Honda de Marquez. Rins s’accroche et Iannone décroche quelque peu.

Dovizioso continue à imprimer le rythme en tête. Le voilà avec un peu plus de quatre dixième d’avance sur Marquez après 10 tours. Iannone a recollé à Rins et à la Honda.

Aleix Espargaro est toujours un excellent sixième. Et Marquez reprend deux dixièmes à la Ducati de tête…Zarco est douzième. Puis quatorzième un tour plus tard, sous la menace de son équipier Syahrin.

La mi-course annoncée, Marquez fait son 1’48 mais Dovizioso lui répond instantanément. Les Suzuki décrochent. Le sprint final est lancé… On apprend que l’orteil du pied droit de Lorenzo est touché.

A 10 tours du but, Marquez sonne la charge et passe Dovi aux forceps au virage 12. Derrière Iannone passe Rins.  A huit tours du terme, Dovi et Marquez sont au duel et en se passant puis repassant, ils permettent à Iannone de recoller.

Rins est aussi dans le coup. Les deux Suzuki sont prêtes à profiter de la moindre miette du duo de tête en duel. Il reste six tours. A cinq tours du terme, Iannone inquiète en tournant un peu plus vite que Marquez et Dovizioso… Il prend même un instant la tête après une passe d’armes entre les deux leaders. Les quatre tours qui suivent sont de folie, sous le regard de Rins très proche du trio déchaîné !

Dernier tour ! Marquez cravache en tête. Il donne la leçon à Dovizioso qui doit se résoudre à la seconde place. Iannone est un excellent troisième devant un non moins bon Rins. Pedrosa ferme le top 5 et Aleix Espargaro hisse son Aprilia à la sixième place devant Petrucci et Rossi. Vinales est dixième. Zarco quatozrième. Morbidelli, onzième est le meilleur des débutants.

Grand Prix d’Aragon, MotoGP, Course : classement

1 Marc MARQUEZ 41’55.949 93 SPA Repsol Honda Team Honda 25
2 Andrea DOVIZIOSO 41’56.597 +0.648 / 0.648 4 ITA Ducati Team Ducati 20
3 Andrea IANNONE 41’57.208 +1.259 / 0.611 29 ITA Team SUZUKI ECSTAR Suzuki 16
4 Alex RINS 41’58.587 +2.638 / 1.379 42 SPA Team SUZUKI ECSTAR Suzuki 13
5 Dani PEDROSA 42’01.223 +5.274 / 2.636 26 SPA Repsol Honda Team Honda 11
6 Aleix ESPARGARO 42’05.345 +9.396 / 4.122 41 SPA Aprilia Racing Team Gresini Aprilia 10
7 Danilo PETRUCCI 42’10.234 +14.285 / 4.889 9 ITA Alma Pramac Racing Ducati 9
8 Valentino ROSSI 42’11.148 +15.199 / 0.914 46 ITA Movistar Yamaha MotoGP Yamaha 8
9 Jack MILLER 42’12.324 +16.375 / 1.176 43 AUS Alma Pramac Racing Ducati 7
10 Maverick VIÑALES 42’18.406 +22.457 / 6.082 25 SPA Movistar Yamaha MotoGP Yamaha 6
11 Franco MORBIDELLI 42’22.974 +27.025 / 4.568 21 ITA EG 0,0 Marc VDS Honda 5
12 Takaaki NAKAGAMI 42’23.906 +27.957 / 0.932 30 JPN LCR Honda IDEMITSU Honda 4
13 Bradley SMITH 42’24.77 +28.821 / 0.864 38 GBR Red Bull KTM Factory Racing KTM 3
14 Johann ZARCO 42’28.294 +32.345 / 3.524 5 FRA Monster Yamaha Tech 3 Yamaha 2
15 Karel ABRAHAM 42’33.588 +37.639 / 5.294 17 CZE Angel Nieto Team Ducati 1
16 Scott REDDING 42’35.534 +39.585 / 1.946 45 GBR Aprilia Racing Team Gresini Aprilia 0
17 Thomas LUTHI 42’36.712 +40.763 / 1.178 12 SWI EG 0,0 Marc VDS Honda 0
18 Hafizh SYAHRIN 42’52.245 +56.296 / 15.533 55 MAL Monster Yamaha Tech 3 Yamaha 0
19 Xavier SIMEON 42’54.93 +58.981 / 2.685 10 BEL Reale Avintia Racing Ducati 0
20 Jordi TORRES 42’55.462 +59.513 / 0.532 81 SPA Reale Avintia Racing Ducati 0
-1 Cal CRUTCHLOW 07’21.99 35 GBR LCR Honda CASTROL Honda 0
-1 Alvaro BAUTISTA 01’53.554 19 SPA Angel Nieto Team Ducati 0
-1 Jorge LORENZO 00’00. 99 SPA Ducati Team Ducati 0

 

 

 

 

 

 

.



Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team