Après un Grand Prix d’Argentine explosif, agrémenté de polémiques et autres accrochages sur la piste et dans les coulisses, le MotoGP de présente à Austin, au Texas, en espérant y connaître une baisse de tension.  Un vœu qui est resté vain puisque les qualifications ont été marqués par un incident entre Marc Márquez et Viñales, qui ont amené les officiels à sévir. Mais à dose homéopathique, puisque l’officiel Honda s’élancera non pas du haut de la grille de départ mais quatrième. Et sans être impressionné par sa mésaventure puisque l’officiel Honda a déclaré qu’on ne le dépossédait pas de la pole position dans les statistiques, qu’il repartait avec la montre et qu’on allait voir ce que l’on allait voir en course…

Des propos auxquels on peut porter crédit si l’on en juge par le tableau récapitulatif des faits…

 

Austin MotoGP™20172018
FP12’04.923 Maverick Vinales 2’05.530 Marc Marquez (Voir ici)
FP22’04.061 Marc Marquez 2’04.599 Andrea Iannone (Voir ici)
FP32’03.979 Maverick Vinales 2’04.608 Marc Marquez (Voir ici)
FP42’04.201 Marc Marquez 2’04.686 Marc Marquez (Voir ici)
Qualification 12’04.438 Jack Miller2’05.169 Pol Espargaro (Voir ici)
Qualification 22’02.741 Marc Marquez2’03.658 Marc Marquez (Voir ici)
Warm Up2’04.070 Marc Marquez2’04.988 Marc Marquez
CourseMarquez, Rossi, Pedrosa
Record2’02.135 Marc Marquez 2015

 

Les faits passés appuient aussi la thèse d’un terrain dédié aux Honda. C’est une machine frappée du blason ailée qui a gagné les 14 dernières courses aux Etats-Unis. 17 des 22 courses américaines dans la catégorie sont revenues à une moto du HRC. Quant à Márquez, il a vaincu à chacune de ses neuf représentations parmi l’élite chez l’Oncle Sam. Cinq fois à Austin, trois fois à Indianapolis et une fois à Indianapolis.

Cependant, le même Márquez est actuellement dans l’œil du cyclone tandis qu’il n’a rien gagné depuis le dernier Grand Prix d’Australie. Et c’est la première fois depuis son arrivée en 2013 en MotoGP qu’il n’a pas gagné lors des deux premières manches du championnat… Le sextuple titré va donc vouloir bien faire et coûte que coûte…

Pour mener à bien son entreprise, c’est une piste chauffée à 35° qui l’accueille. mais c’est le bitume qui n’est pas très sympathique. La preuve avec Lorenzo dès la mise en grille ! Celle-ci sera, au passage, complète, avec un Syahrin qui sera de la partie malgré sa lourde chute lors du warm-up.

Côté pneus, c’est la gomme arrière dure qui est au centre des débats en raison des températures devenues estivales. Lorenzo, Iannone, Dovizioso, Crutchlow et Marquez le prennent pour les 20 tours à accomplir. Soit un de moins que l’an passé.

 

Et c’est parti ! Iannone part devant et Marquez le suit déjà en prenant l’avantage sur Vinales. Crutchlow Rossi et Zarco sont en pleine bourre.

Avant la fin du premier tour, Marquez est déjà en tête… Rossi passe quatrième et veut se défaire rapidement de Crutchlow et Zarco. Le Doctor réussit à se caler dans la roue de son équipier. Zarco passe l’Anglais.

Devant, Iannone reste dans la roue de Marquez et le passe avant de rendre les armes dans la contre attaque de l’officiel Honda !

Après trois tours, Dovizioso passe Crutchlow et pointe sixième. Pedrosa est un magnifique huitième au vu de son état physique. Il maîtrise Lorenzo et Rins. Syahrin est un étonnant onzième ! Après cinq tous accomplis; Marquez signe un chrono une seconde plus rapide que Iannone. Le message est clair…

Après six tours, Vinales prend la chasse au Marquez à son compte, mais il est déjà à quatre secondes du gibier qui file grand train. Si la vie de Marquez est simple, celle de Zarco est plus compliquée, sous la pression de Crutchlow, Dovizioso et même de Pedrosa qui ne lâche rien. Une bataille qui fait une victime en la personne du leader du championnat anglais qui chute.

Syahrin fait de même au virage 1. Il était bon treizième. A dix tours du but, Rins part à la faute au virage 12.

La mi course passée, Marquez continue sa démonstration et contrôle Vinales à six secondes qui en fait de même avec Iannone qui doit en revanche se méfier de Rossi. Zarco tient le top 5 face à Dovizioso et ce diable de PedrosaLorenzo, Miller et Rabat ferment le top 10 à l’Aprilia d’Aleix Espargaro.

A six tours du but, Rabat s’offre le scalp de l’officiel Lorenzo… Qui peut commencer à trembler devant l’autre GP17 de Miller. Et pour cause, un tour plus tard, l’Australien force la porte de Por Fuera au virage 1 qui doit en plus laisser passer Aleix Espargaro. Viril, mais correct !

Quatre tours avant le drapeau à damiers et Dovizioso arrive à faire sauter le verrou Zarco au virage 12. Pendant ce temps, Marquez continue sa démonstration. Il est le seul à rester en 2’05, les autres, au mieux, sont en 2’06…  Et on en restera là ! Marquez ouvre son compteur de victoires version 2018…

Austin MotoGP Course : Classement

193Marc MARQUEZHonda41’52.002
225Maverick VIÑALESYamaha+3.560
329Andrea IANNONESuzuki+6.704
446Valentino ROSSIYamaha+9.587
54Andrea DOVIZIOSODucati+13.570
65Johann ZARCOYamaha+14.231
726Dani PEDROSAHonda+18.201
853Tito RABATDucati+28.537
943Jack MILLERDucati+28.671
1041Aleix ESPARGAROAprilia+28.875
1199Jorge LORENZODucati+31.355
129Danilo PETRUCCIDucati+34.993
1344Pol ESPARGAROKTM+37.264
1430Takaaki NAKAGAMIHonda+39.335
1519Alvaro BAUTISTADucati+40.887
1638Bradley SMITHKTM+48.475
1745Scott REDDINGAprilia+49.995
1812Thomas LUTHIHonda+51.115
1935Cal CRUTCHLOWHonda+59.055
2010Xavier SIMEONDucati+59.747
2121Franco MORBIDELLIHonda+1’00.513
Not Classified
42Alex RINSSuzuki10 Laps
55Hafizh SYAHRINYamaha12 Laps
17Karel ABRAHAMDucati12 Laps


Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team