Il y a eu un petit événement dans ce Grand Prix d’Argentine qui marquait le second rendez-vous de la saison 2019 du MotoGP. Pour la première fois de l’histoire de la catégorie, un Portugais inscrivait des points au championnat. Miguel Oliveira est celui-là, avec une onzième place chèrement gagnée au guidon d’une KTM qui n’est pas la moto la plus simple pour débuter à ce niveau. Mais le pilote Tech3 a fait le travail. Si bien d’ailleurs qu’il n’a rendu que 0,176s en 25 tours au leader du constructeur de Mattighofen, Pol Espargaró, qui en est à sa troisième année avec la machine autrichienne…

Chez Tech3, on pouvait donc arborer un franc sourire lors du retour du vice-champion du monde Moto2 millésime 2018 dans les stands. Qualifié quatorzième, Miguel Oliveira avait deviné qu’il pourrait disputer un top10 lors de la course en Argentine. Et le rookie KTM a accompli la mission avec brio.

Miguel Oliveira a récolté cinq précieux points lors de sa deuxième course dans la catégorie reine. Jusqu’à présent, jamais un Portugais dans la nouvelle catégorie à quatre temps MotoGP en lice depuis 2002 n’avait marqué des points au championnat.

«  J’ai grillé mes pneus au Qatar au cours de la première moitié de la course. J’ai donc changé de stratégie à Las Termas, qui était la meilleure option pour la vie des pneus dans cette longue course“, a déclaré le pilote de la KTM RC16. “Nous avons été également prudent lorsque nous avons choisi les pneus. À l’avant, j’ai pris le composé dur, à l’arrière le mélange medium. C’était bien d’être si près du top dix. Je l’ai envisagé après les qualifications. Je me sentais à l’aise sur la moto. A l’arrivée, j’ai pu me rapprocher de Pol et Aleix. Nous travaillons vraiment dans la bonne direction ».

« Après deux Grand Prix je peux dire que je me débrouille bien en MotoGP », a déclaré Oliveira. « Nous savons que nous avons toujours nos points faibles sur la moto, mais nous sommes déjà proches du pilote de tête. Il ne manque que 15 secondes par rapport au podium. Et à l’exception de Quartararo, tout le monde en face a beaucoup plus d’expérience en MotoGP que moi. Nous pouvons certainement parler d’un début de saison positif ».

Oliveira précise : « j‘avais déjà démontré samedi ce dont j’étais capable. J’avais assez de vitesse pour viser une place entre 10 et 15 dans la course. C’était notre objectif. Je pouvais piloter de manière constante et rapide, à la fin j’étais encore plus rapide… J’étais plus rapide que Pol dans cette phase, mais cela ne suffisait pas pour doubler. J’ai perdu trop de vitesse de pointe dans les lignes droites, c’est la raison principale pour laquelle je n’ai pas pu entamer une sérieuse manœuvre de dépassement. J’avais mes premiers points en vue, alors je n’ai pas tout risqué ».

« À Austin, dans deux semaines, nous ferons l’expérience d’une situation similaire à celle de Las Termas, nous devons redécouvrir cette piste avec la moto. La piste  du COTA est très exigeante. Ce ne sera pas facile. Mais nous sommes très motivés et voulons obtenir à nouveau un résultat décent », a annoncé Miguel.

Argentine, MotoGP : classement

Crédit classement : MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Miguel Oliveira

Tous les articles sur les Teams : Red Bull KTM Tech3